La Pharmacia De Garde Ouvrir le menu principal

ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé - notice patient, effets secondaires, posologie

Contient la substance active:

ATC classification:

Dostupné balení:

Médicaments similaires

Notice patient - ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé

Dénomination du médicament

ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé

Acébutolol

Encadré

Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament carelle contient des informations importantes pour vous.

· Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin de la relire.

· Si vous avez d’autres questions, interrogez votre médecin ou votrepharmacien.

· Ce médicament vous a été personnellement prescrit. Ne le donnez pas àd’autres personnes. Il pourrait leur être nocif, même si les signes de leurmaladie sont identiques aux vôtres.

· Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votremédecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirablequi ne serait pas mentionné dans cette notice. Voir rubrique 4.

Que contient cette notice ?

1. Qu'est-ce que ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé et dansquels cas est-il utilisé ?

2. Quelles sont les informations à connaître avant de prendre ACEBUTOLOLZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé ?

3. Comment prendre ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé ?

4. Quels sont les effets indésirables éventuels ?

5. Comment conserver ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé ?

6. Contenu de l’emballage et autres informations.

1. QU’EST-CE QUE ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé ET DANSQUELS CAS EST-IL UTILISE ?

Classe pharmacothéra­peutique – Bêta-bloquants, sélectifs – codeATC : C07AB04.

Ce médicament contient une substance active, l’acébutolol qui appartientà la famille des bêta-bloquants.

Ces médicaments sont utilisés pour diminuer la tension artérielle ettraiter certaines maladies du cœur.

Ce médicament est utilisé :

· pour diminuer la tension artérielle,

· pour traiter certains troubles du rythme cardiaque,

· pour prévenir les crises douloureuses d’angine de poitrine quisurviennent lors d’un effort. L’angine de poitrine (angor) est responsablede l’apparition d’une douleur localisée dans la poitrine qui peut irradiervers l’épaule gauche et la mâchoire.

· après une crise cardiaque (infarctus du myocarde)

2. QUELLES SONT LES INFORMATIONS A CONNAITRE AVANT DE PRENDRE ACEBUTOLOLZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé ?

Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains sucres,contactez-le avant de prendre ce médicament.

Ne prenez jamais ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé dans lescas suivants :

· Si vous êtes allergique à l’acébutolol, ou aux autres médicaments dela même famille (bêta-bloquants), ou à l’un des autres composants contenusdans ce médicament, mentionnés dans la rubrique 6.

· Si vous êtes asthmatique ou si vous avez un encombrement sévère desbronches et des poumons (bronchopneumo­pathie chronique obstructive).

· Si votre cœur fonctionne mal (insuffisance cardiaque) malgrél’utilisation d’un traitement.

· Si vous avez une défaillance grave du cœur (choc cardiogénique).

· Si vous avez des troubles de l’activité électrique du cœur pouvantentraîner un ralentissement des battements du cœur et que vous n’avez pas depacemaker (bloc auriculo-ventriculaire du second et troisième degré).

· Si vous souffrez d’un angor de Prinzmetal (autre forme d’angine depoitrine que l’angor d’effort) responsable de l’apparition au reposd’une douleur dans la poitrine.

· Si votre cœur bat d’une manière irrégulière.

· Si votre cœur bat trop lentement (moins de 45 à 50 battements parminute).

· Si vous avez une forme sévère de phénomène de Raynaud (problème decirculation du sang au niveau des doigts) ou d’artérite (troubles de lacirculation du sang dans les artères des jambes).

· Si vous avez un phéochromocytome non traité (maladie de la glandesituée au-dessus du rein).

· Si vous avez une tension artérielle basse (hypotension).

· Si vous avez déjà eu une réaction allergique grave.

· Si votre sang est trop acide, ce qui se traduit par des respirationsrapides (acidose métabolique).

· Si vous allaitez.

· Si vous êtes allergique au blé car ce médicament contient de l’amidonde blé.

Avertissements et précautions

Adressez-vous à votre médecin ou pharmacien avant de prendre ACEBUTOLOLZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé.

Vous ne devez jamais arrêter brutalement votre traitement sans avoirdemandé, au préalable, l’avis de votre médecin car un arrêt brutal peutmettre votre vie en danger.

· Si vous devez être opéré, prévenez votre anesthésiste que vous prenezce médicament.

Vous devez aussi prévenir votre médecin :

· Si vous êtes diabétique : vous devrez surveiller très attentivementvotre taux de sucre dans le sang au début du traitement pour détecterd’éven­tuelles hypoglycémies.

· Si vous avez une maladie des reins (insuffisance rénale) ou une maladiedu foie (insuffisance hépatique).

· Si vous avez une maladie de la peau (psoriasis).

· Si vous avez déjà eu des allergies.

· Si vous souffrez d’un phénomène de Raynaud (problème de circulationdu sang au niveau des doigts), ou d’artérite (troubles de la circulation dusang dans les artères des jambes).

· Si vous avez une thyroïde trop active qui entraine de l’anxiété, destremblements, de la sueur, des palpitations, une augmentation de l’appétit etune perte de poids (thyrotoxicose).

Autres médicaments et ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé

Sauf avis contraire de votre médecin, vous ne devez pas prendre ACEBUTOLOLZENTIVA en même temps que du diltiazem ou du vérapamil (médicaments pour lecœur) ou du fingolimod (médicament pour le traitement de la sclérose enplaques).

Des cas de ralentissement et de perturbations des battements de votre cœurpeuvent survenir en association avec d’autres médicaments connus pour induireces effets indésirables.

Une augmentation du risque de dépression a été rapportée en casd’administration avec du diltiazem.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris unmédicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votrepharmacien.

ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé avec des aliments etboissons.

Sans objet.

Grossesse, allaitement et fertilité

Grossesse

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendretout médicament.

Vous ne devez pas prendre ACEBUTOLOL ZENTIVA pendant le 1er trimestre devotre grossesse à moins que votre médecin ne décide que ce traitement soitessentiel pour vous.

Si ce traitement est pris en fin de grossesse, une surveillance médicale dunouveau-né est nécessaire pendant quelques jours, car certains effets dutraitement se manifestent aussi chez le nouveau-né (ralentissement desbattements du cœur, difficulté à respirer, hypoglycémie).

Allaitement

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendretout médicament.

Ce médicament passe dans le lait maternel. En conséquence, l’allaitementest contre-indiqué pendant la durée du traitement.

Conduite de véhicules et utilisation de machines

La prise de ACEBUTOLOL ZENTIVA peut être à l’origine de malaise ou defatigue. Si vous avez déjà ressenti ou si vous ressentez ces effets, vousdevez faire attention lors de la conduite de véhicules ou de l’utilisation demachines.

ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé contient du lactose et del’amidon de blé (gluten).

Ce médicament contient du lactose. Si votre médecin vous a informé(e)d’une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre cemédicament..

Ce médicament contient une très faible teneur en gluten (provenant del’amidon de blé). Il est considéré comme « sans gluten » et est donc peususceptible d’entraîner des problèmes en cas de maladie cœliaque. Uncomprimé ne contient pas plus de 4,4 microgrammes de gluten. Si vous avez uneallergie au blé (différente de la maladie cœliaque), vous ne devez pasprendre ce médicament (voir rubrique « Ne prenez jamais ACEBUTOLOL ZENTIVA200 mg, comprimé pelliculé »).

3. COMMENT PRENDRE ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé?

Posologie

Respectez toujours la dose prescrite par votre médecin. En cas de doute,consultez votre médecin ou votre pharmacien.

La dose est variable en fonction de la maladie traitée, elle est aussiadaptée à chaque patient.

Mode et voie d'administration

Ce comprimé est à prendre par voie orale.

Les comprimés doivent être avalés avec une boisson sans les croquer.

Durée du traitement

Votre médecin vous précisera pendant combien de temps vous devez prendre cemédicament. Vous ne devez pas arrêter brutalement le traitement sans sonautorisation. En général ce traitement est poursuivi pendant plusieurs mois ouannées..

Si vous avez pris plus de ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculéque vous n’auriez dû :

Des cas de ralentissement ou perturbations des battements du cœur ont étérapportés.

En cas de surdosage, contactez votre médecin ou les urgences médicales

Si vous oubliez de prendre ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimépelliculé :

Prenez dès que possible votre comprimé et poursuivre votre traitementnor­malement.

Ne prenez pas de dose double pour compenser la dose que vous avez oublié deprendre.

Si vous avez d’autres questions sur l’utilisation de ce médicament,demandez plus d’informations à votre médecin ou à votre pharmacien.

Si vous arrêtez de prendre ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimépelliculé :

Si vous avez d'autres questions sur l'utilisation de ce médicament, demandezplus d'informations à votre médecin ou votre pharmacien.

4. QUELS SONT LES EFFETS INDESIRABLES EVENTUELS ?

Comme tous les médicaments, ce médicament peut provoquer des effetsindésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez toutle monde.

Effets indésirables les plus fréquents :

· fatigue,

· troubles digestifs (nausées, diarrhées),

· dépression, une augmentation du risque de dépression a été rapportéeen cas d’administration avec du diltiazem.

· cauchemar,

· malaise,

· maux de tête,

· trouble visuel,

· difficulté à respirer (dyspnée),

· éruption rouge sur la peau (rash),

· apparition d’anticorps dans le sang.

Effets indésirables peu fréquents :

· signes cliniques faisant évoquer un lupus (maladie inflammatoire touchantnotamment la peau).

Autres effets indésirables :

· psychoses,

· hallucinations,

· confusion,

· perte de libido,

· troubles du sommeil,

· troubles de la perception des sensations (fourmillemen­ts,engourdisse­ments, picotement, paresthésie),

· trouble du système nerveux central,

· sécheresse des yeux,

· défaillance du fonctionnement du cœur (insuffisance cardiaque),

· ralentissement de l’activité électrique du cœur, pouvant entraînerun ralentissement des battements du cœur,

· baisse de la tension artérielle,

· problème de circulation du sang au niveau des doigts (syndrome deRaynaud),

· refroidissement des extrémités,

· aggravation de la difficulté à marcher en cas d’artérite,

· maladie des poumons d’origine allergique,

· infiltration pulmonaire,

· difficulté à respirer pouvant s’accompagner de toux(bronchos­pasme),

· vomissements,

· syndrome de sevrage (voir rubrique « Avertissements etprécautions »),

· augmentation du taux sanguin des enzymes du foie,

· atteinte du foie.

Effets indésirables avec fréquence inconnue (leur fréquence ne peut pasêtre estimée sur la base des données disponibles) :

Les battements de votre cœur deviennent très lents ou dans certains cassont perturbés (arrêt sinusal). Vous pouvez également avoir des vertiges,vous sentir inhabituellement fatigué et essoufflé. Cela peut se produiresurtout chez les personnes de plus de 65 ans ou chez les personnes ayantd'autres problèmes de rythme cardiaque.

Déclaration des effets secondaires

Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, parlez-en à votremédecin ou votre pharmacien. Ceci s’applique aussi à tout effet indésirablequi ne serait pas mentionné dans cette notice. Vous pouvez également déclarerles effets indésirables directement via le système national de déclaration :Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM)et réseau des Centres Régionaux de Pharmacovigilance – Site internet : <ahref=„http://­www.signalement-snate.fr“>www­.signalement-snate.fr

En signalant les effets indésirables, vous contribuez à fournir davantaged’in­formations sur la sécurité du médicament.

5. COMMENT CONSERVER ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé?

Tenir ce médicament hors de la vue et de la portée des enfants.

N’utilisez pas ce médicament après la date de péremption indiquée surl’emballage.

Pas de précautions particulières de conservation.

Ne jetez aucun médicament au tout-à-l’égout ou avec les orduresménagères. Demandez à votre pharmacien d’éliminer les médicaments quevous n’utilisez plus. Ces mesures contribueront à protégerl’envi­ronnement.

6. CONTENU DE L’EMBALLAGE ET AUTRES INFORMATIONS

Ce que contient ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé

· La substance active est :

Acébutolol...­.............­.............­.............­.............­.............­.............­.............­.............­.....200,00 mg

Sous forme de chlorhydrate d'acébutolol

Pour un comprimé pelliculé.

· Les autres composants sont :

Noyau du comprimé : amidon de blé, povidone, silice colloïdale anhydre,lactose monohydraté, stéarate de magnésium, talc.
Pelliculage : hypromellose, macrogol 20000.

Qu’est-ce que ACEBUTOLOL ZENTIVA 200 mg, comprimé pelliculé et contenude l’emballage extérieur

Ce médicament se présente sous forme de comprimé pelliculé.

Boîte de 20, 30, 90 ou 100.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

ZENTIVA FRANCE

35 RUE DU VAL DE MARNE

75013 PARIS

Exploitant de l’autorisation de mise sur le marché

ZENTIVA FRANCE

35 RUE DU VAL DE MARNE

75013 PARIS

Fabricant

FAMAR LYON

29 AVENUE CHARLES DE GAULLE

69230 SAINT GENIS LAVAL

ou

SANOFI AVENTIS, SA

CTRA C-35 (LA BATLLORIA – HOSTALRIC, KM 63,09)

17404 RIELLS I VIABREA (GIRONA)

ESPAGNE

Noms du médicament dans les Etats membres de l'Espace EconomiqueEuropéen

Sans objet.

La dernière date à laquelle cette notice a été révisée est :

A compléter ultérieurement par le titulaire

Autres

Des informations détaillées sur ce médicament sont disponibles sur le siteInternet de l’ANSM (France).

Retour en haut de la page